2.5 Sneak Peek

Et voilà, c’était discret mais je suis passé à Sneak Peek (WordPress 2.5 RC1).
C’est beau, pratique, rapide, très intuitif et ça fonctionne (presque un petit bug déjà sur l’insertion d’image).
Et surtout, ça change vraiment.
Moi je dis bravo.

code is poetry

Grand Cahier Moleskine

Grand Cahier Moleskine Couverture

Alors voilà. Oui, c’est vrai. Je n’ai pas beaucoup écrit ces derniers temps, principalement parce que j’avais l’esprit très occupé par diverses choses et surtout, j’ai passé presque toutes mes soirées, entre les migraines et la fatigue, à remplir mon grand cahier Moleskine de photos et de mots, dans une tension extrême avec l’impression que je n’arriverais à terminer cette folle odyssée que je me suis presque imposé tout seul, cherchant à tâtons par quel chemin passer, sur une longue route, et au bout du compte, j’ai tout terminé dans les temps, je suis allé à la poste ce matin pour déposer l’objet et l’expédier ; si tout va bien, il sera à Milan demain dans la journée. Je me suis écorché les doigts, je me suis perdu, – j’ai fouillé dans les poubelles – pensant que j’étais très certainement incapable d’aller aussi loin en aussi peu de temps – ce qui me donne de la force pour le reste – j’ai toujours aimé travailler comme ça ; délais courts, flux tendu, urgence ; c’est comme ça que je donne le meilleur – je hais les durées.
Le résultat ne ressemble pas tellement à ce que je voulais faire à l’origine, mais je suis tout de même assez content de moi, malgré quelques coquilles, deux ratures impardonnables (mais compréhensibles, j’ai écrit vite). J’ai choisi la simplicité, pas de surfait, la composition par le texte – ce qui m’a rendu la tâche ardue.

Alors voilà. Voici la couverture.
Et le reste qui va suivre.

Jonas Hellborg

Il fait partie des grands bonshommes de la musique, avec ses instruments étranges, ses fretlesses (guitare basse sans frettes, ces petites barres de métal transversales permettant de bloquer les cordes sur le manche) et ses basses à deux manches. Je l’ai vu une fois sur scène il y a des années, le crâne rasé et une énergie folle qui déchire les traits de son visage.
Véritable expérimentateur musical – comme Jaco Pastorius en son temps -, il a littéralement transcendé l’usage de cet instrument parfois injustement considéré.
A côté de lui, on peut voir “Mahavishnu” John McLaughlin médusé par la performance. Continue reading “Jonas Hellborg”

Ed Freeman

Ed FreemanEd Freeman

Un univers très chaleureux, dans le désert ou dans la ville, qui mériterait de plus grandes photos et surtout, beaucoup moins de copyright sur les images. Ed Freeman.

Rainha de todas as coisas

Beaucoup de talents chez cette demoiselle, quelques photos posées là, un profil à suivre. De l’inventivité et des sensations, de belles lumières et un travail particulier de la couleur. A suivre de très près.

Rainha de todas as coisas

Via Winter sleep.

Miles, Kind of blue

Une affiche exceptionnelle. 1962.
Miles Davis, Julian “Canonball” Adderly, Paul Chambers, James Cobb, John Coltrane, Bill Evans, Wynton Kelly.
Pour un morceau d’exception à emporter partout avec soi.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Miles Davis

Forgotten Chicago

Chicago désuet et oublié. Un site sans prétention, sans grandiloquence qui fait ressembler la grande métropole à un village de province.

Forgotten Chicago

Via Coudal.

Archives du crime et de l'American way of life

Je n’ai pour habitude de révéler mes sources, surtout lorsqu’elles sont bonnes et intarissables. On va dire que c’est un petit cadeau. Caché dans un recoin d’un journal en ligne, j’ai trouvé une perle. Sur le site du Los Angeles Times (Mais que va t-il foutre sur ce site alors qu’il n’a pas lu les informations depuis plus de deux semaines ?), j’ai déniché un blog qui se nomme The Daily Mirror, sur lequel on trouve des articles du L.A. Times datant d’une cinquantaine d’années, soigneusement collectés, commentés et illustrés par Larry Harnisch. Une mine d’or so vintage et so american… Du bonheur pour les yeux.

Daily Mirror Continue reading “Archives du crime et de l'American way of life”

Petite note

Beaucoup de fatigue, des changements importants. Les yeux qui se croisent, la hâte chevillée au corps.
L’esprit occupé et une lettre que j’écris sur des pages volant au vent. Un moment crucial pour moi qui se rapproche.
Un moleskine grand format sentant encore la colle fraîche et dont les pages gondolent sous l’effet de l’humidité, il passera la nuit sous presse afin de signer la fin d’une phase. A présent, l’écriture va prendre le dessus. Il ne me reste plus que quelques jours pour extraire l’essence de mon travail et faire partir le pli par avion vers l’Italie. Et pour une fois, aucune ellipse dans mes mots. Juste le regard terriblement séduisant de Nadine Labaki. Un regard qui donne envie de se trouver derrière les stores…

Nadine Labaki